PRESSE WEB

 

——————————LEBERRY.FR—————————

www.Le Bristol ouvre son bar
Le Berry Républicain
Côté décoration, Pierre-Yves Rochon et Maja Oetker ont misé sur un compromis entre classicisme et modernité. Une fresque murale de l’artiste français Thierry Bruet, représentant un jardin luxuriant, est mise en valeur grâce à la lumière du jour de la
Afficher tous les articles sur ce sujet »

——————————-GALA FASHION—————————–

www.GALA FASHION_du 2 mars 2012 page 15 of 20

A ne rater sous aucun pr texte, l’exposition du peintre et sculpteur Thierry Bruet, La couture en peinture.

—————CULTUREBOX—–France télévisions—————–

www.la-couture-en-peinture-galerie-de-portraits-decapants-signes-thierry-bruet

——————————————–STYLE.COM———————————————

www.style.com/fashion-week-seen-by-a-slightly-jaundiced-eye

——————————————–MUSETOUCH———————————————

Visual Arts Magazine

WWW.MUSETOUCH VISUAL ARTS MAGAZINE

Thierry BRUET  page 138 à page 167

 

————————————INSPIRATIONS PLURIELLES—————————–

Magazine décoration Inspirations plurielles ( article page 43 )

www.inspirations plurielles hiver 2011/12

 

 

 

 

 

 

————————————–Blog Le Monde——————————————

Nourritures affectives

194466514-800.1197548917.jpg

© Thierry Bruet

“On avait apporté le rôti, des perdreaux flanqués de cailles, puis des petits pois , puis une terrine de foies gras accompagnée d’une salade aux feuilles dentelées, emplissant comme une mousse verte un grand saladier en forme de cuvette. Ils avaient mangé de tout cela sans y goûter, sans s’en douter, uniquement préoccupées de ce qu’ils disaient, plongés dans un bain d’amour.”

Bel-Ami, Guy de Maupassant : www.Clin d’oeil gourmand – (BLOG LE MONDE)

——————————————ARTRAJ————————————————-

Thierry Bruet (www.thierrybruet.com). Now this painter-sculptor extraordinaire was something else. It was clear from his book that he had a passion for political sattire, but his style had such a unique touch to it that it would almost drift seamlessly between animated forms, lines and brushstrokes into realism. Very very nice indeed. Please check out his site – its totally worth it :) : www.Dubai – Amritraj Portfolio ( ARTRAJ)

—————————————-LE TEMPS————————————————

Le genre du portrait semble figé à la fois hors et dans le temps. «Il n’y a pas de renouveau dans le portrait, explique Thierry Bruet, artiste peintre ayant notamment peint le portrait du danseur étoile Patrick Dupond et qui peint depuis vingt ans les toiles des vitrines de la boutique Hermès du 24, faubourg Saint-Honoré ou des fresques pour de grands décorateurs tels qu’Alberto Pinto, Frédéric Méchiche ou encore Pierre-Yves Rochon. Il y en a toujours eu – on se rappelle évidemment ceux de Vélasquez, mais il ne faut pas oublier ceux de Warhol -, c’est un courant pérenne.»
Si le style des portraits actuels ne peut être comparé aux chefs-d’њuvre de Raphaël ou de Dürer, la technique et les procédés n’ont que peu évolué. «Ma pratique est identique à celle des siècles passés, si ce n’est que je peux travailler en m’aidant d’images, détaille Thierry Bruet. D’ailleurs, Vermeer utilisait déjà le procédé de la boîte noire et Ingres des photographies.» Et, comme à l’époque, le portrait se destine plutôt à une clientèle fortunée. «Il y avait les portraitistes de cour – Vélasquez, Van Eyck -, proches des puissants et de l’aristocratie, continue Thierry Bruet. Aujourd’hui, la clientèle est toujours plus ou moins bourgeoise, mais c’est souvent la photo qu’on préfère pour sa rapidité et non pour son prix, les portraits réalisés par de grands photographes étant encore plus chers que ceux réalisés par des peintres.»

Le prix du portrait varie en fonction de la cote du peintre, de la technique utilisée – fusain, sanguine, huile – et de la taille du tableau. Pour se faire croquer par Thierry Bruet – dont la cote monte actuellement -, la facture sera au bas mot de 7500 francs. www.Family portraits, Portraits de Famille -LE TEMPS -( Catherine Cochard )

————————————–FROGGYDELIGTH—————————————

Enfin, Thierry Bruet, peintre, sculpteur, décorateur, dessinateur, connu pour ses vitrines réalisées pour des boutiques prestigieuses ou ses décorations d’hôtel particulier, expose des peintures satiriques jubilatoires.

Portraitiste caricaturiste, l’oeil impitoyable, le trait redoutable et efficace, il traque le détail révélateur des « gueules » d’aujourd’hui à la manière d’un Morchoisne baroque (« Les visiteurs », « Pas de deux », « Quasimoda »).

Dernier tableau en date, « Dear Andy » déboulonne les icônes glamour et pop que sont Marilyn Monroe et Andy Warhol dont le destin leur a épargné les outrages des ans. Sous le pinceau sans concession, et néanmoins plein de tendresse, de Thierry Bruet, elle, rhumatismes déformants et seins sur le ventre et lui, bouffi et accroché à sa perfusion déambulatoire, contemplent une toile de la série Marilyn Monroe, bien évidemment, atteindre du syndrome de Dorian Gray. :www.Grand Marched_Art Contemporain Bastille – FROGGYDELIGHT -( Martine Piazzon )

—————————————ARTS THREE—————————————

Les créatures de Thierry Bruet ne ressemblent à personne et pourtant elles semblent étrangement familières. Cette mine blasée, cette lippe dédaigneuse, cet œil égrillard ou ce sourire fat… Où les avons-nous croisés ? L’artiste capte l’instant propice, celui où l’être s’affiche, où il est le plus exposé, le plus fragile. « J’aime la lourdeur de l’intimité » commente-t-il simplement. L’humanité est sa principale source d’inspiration, cette merveilleuse humanité tout emplie d’un orgueil qui peine à masquer ses souffrances. Que l’on ne s’y trompe pas : la virtuosité et la facture classique des toiles de l’artiste cachent un pur autodidacte. Thierry Bruet n’a jamais suivi de cours, persuadé que la technique est en nous et qu’il suffit de travailler pour la faire éclore. Une théorie que le peintre a également appliquée, avec succès, à la sculpture. L’artiste avoue n’avoir aucun complexe et s’il détourne le style des grands maîtres, c’est pour mieux leur rendre hommage. Le propos de Thierry Bruet n’est ni cynique ni moralisateur. Dans ces portraits au vitriol sourdent compassion et tendresse. Et c’est ainsi que l’artiste peut toucher le spectateur. Les personnages de sa « petite boutique des horreurs » témoignent avec humour d’une vanité universelle inhérente à la condition humaine. Il fallait bien pour cela réunir la patte de Velasquez et la griffe de Daumier…:www.Le Défilé des vanités – ARTS THREE – ( Armelle Bajard )

————————ORIENT HERMES-ARNET——————————

Cette exposition reconstitue fidèlement ces ambiances très chargées où des fauteuils trônes flanqués de lionceaux en or en guise d’accoudoirs sont disposés autour d’une végétation de pierreries seulement perturbée par la présence disséminée d’éléphants sans maharajahs. Des artisans venus de différents pays arabes — Jordanie, Palestine, Tunisie — sont présents à l’Institut du Monde Arabe dans les salles de l’exposition et sont à l’ouvrage autour des métiers déclinés par Hermès et dans des spécialisations dont se nourrit Leïla Menchari. Un maître sellier, un maître demandier, un maître verrier, un maître tailleur de pierre dévoilent ainsi la chaine artisanale de l’industrie du luxe que Leïla Menchari relève d’une touche d’exotisme. Comme quand elle n’hésite pas à mettre en vitrine des compressions de César ou des tableaux de Thierry Bruet ou de Georges Mathieu autour des sacs à main fétiches.:www.ORIENT HERMES – Voyages de Leila Menchari – ( ARTNET)

—————————-HERMES’ PASSAGE TO INDIA———————————-

Not surprisingly given the headlines, a subdued ambience reigned at the unveiling of the “Year of India” holiday windows at Hermès’ Faubourg St.-Honoré flagship late last week. “For everyone, there is documentation, travel, and an accumulation of emotion,” said the house’s longtime window design director, Leila Menchari. “I go to India often and I love it there. But it’s such a large and multifaceted country that unfortunately they have to deal with the same [problems] as everyone else.” She paused briefly to rib Thierry Bruet, the artist behind a series of large-scale paintings of jungle animals, many laden with maharaja-caliber jewels, which serve as a backdrop for the house’s wares. “I always demand a lot of him,” she teased. “It’s always an adventure.”

www.Hermes’ Passage To India Via Paris style file daily fashion (Tina Isaac)


———————————————-TENDANCE———————————————-

L’objet culte

On aime l’humour décalé de Thierry Bruet. Peintre, maintenant sculpteur, il collabore avec de grandes maisons, Hermès, Four Seasons …La boutique Talents accueille aujourd’hui deux de ses nouvelles oeuvres, le Caniche et le Colonel.

Sculpture Caniche de Thierry Bruet, édition limitée à 8 exemplaires.

Talents. 1bis rue Scribe 75009 – Tél. : 01 40 17 98 38 : www.Tendance – Les Absoluments de la semaine – LA VRAIE TENDANCE


—————————-INSTITUT PAUL BOCUSE———————————–

L’œuvre de Thierry Bruet, illustre les ravages possibles d’une modernité non-contrôlée sur la table lorsque le plaisir en disparaît au profit d’une simple consommation non réfléchie. Sa présence dans la salle du restaurant Saisons souligne l’importance fondamentale de ce questionnement qui sous-tend l’enseignement et l’approche des plaisirs transmis aux étudiants.

 

www.Saisons restaurant pédagogique – ( INSTITUTPAULBOCUSE)

————————————FROGGYDELIGTH————————————

A l’entrée de l’orangerie Concorde, les oeuvres de Thierry Bruet ne peuvent pas ne pas retenir l’attention.

Peintre et sculpteur, il mêle un talent exceptionnel de caricaturiste à la connaissance des maitres anciens. Ainsi, l’hallucinant diptyque « Les aliénés » compose avec les bustes en bronze aux figures canines une fresque digne des classiques.

Thierry Bruet présente ses dernières créations à découvrir, pour rire et sourire, mais sans ironie, ni méchanceté, sur la vacuité du monde et l’inéluctable déliquescence du corps, et notamment les inconnus de sa déclinaison du triple portrait, les icones glam-pop, les Marilyn et Andy vieillissants de « Dear Andy » et la décapante « Couture » inspirée par la mort du couturier Yves Saint Laurent.: www.Salon des antiquaires et des arts contemporains – FROGGYDELIGHT – ( Martine Piazzon )

——————————L’OFFICIEL DE LA MODE 780———————————-

Les monstres mondains de thierry bruet: le peintre-culte – pour certains initiés – à découvrir avant qu’il ne devienne trop célèbre : thierry bruet à la galerie jp.Lavignes, 5 rue de charonne, 75001, jusqu’au 15 juin.Pour la facture exceptionnelle de ses toiles inspirées de titien, breughel, jérôme bosch ou velasquez, à la limite du pastiche.

Mais un pastiche dynamité par un humour décapant qui fait de thierry bruet le plus contemporain des peintres : le peintre des monstres mondains.: www.L’Officiel de la mode N° 780 – JALOUGALLERY -

————————————L’OFFICIEL DE LA MODE 781—————————–

Thierry bruet : des monstres sacres Affluence à la galerie lavignes-bastille pour admirer, inspirés de velasquez, brueghel ou titien, mais dynamités par un humour résolument moderne, les monstres sacrés, les cléopâtre agonisantes, les ménines mutines et les femmes du monde felliniennes de thierry bruet.Peintre-culte pour ses nombreux in- conditionnels.La plus enthousiaste : marisa berenson.: www.L’Officiel de la Mode N° 781 – JALOUGALLERY -

Copyright © 2014 Thierry Bruet.